En 2018, nous avons profité d’un voyage en amoureux à vélo entre l’Alsace et Liège avec presque 600 kilomètres en 7 jours… Pouvons nous imaginer un tel voyage avec nos enfants? La question du voyage à vélo avec eux se pose rapidement… Qu’avons nous envie de faire avec eux? Comment voyager avec eux? Est-ce qu’à vélo c’est vraiment faisable? Ces questions sont légitimes, ce n’est pas habituel de voyager différemment. Mes filles ont 1 et 3 ans,… alors c’est le moment de se lancer. Après de nombreuses recherches sur les expériences de voyages à vélo avec les enfants, nous partons

Avertissement : Dans cet article, certains propos peuvent vous choquer. Je vais y parler de Covid19, de faim dans le monde, de mort, de vieux, de vaccination,… Si ça vous fait peur et que vous n’êtes franchement pas courageux, je vous invite à quitter mon site et à vous remonter le moral en regardant ceci, car ce qui suit ne vous plaira peut-être pas, mais doit être dit. La faim dans le monde D’après les derniers chiffres du FAO de 2018, 678,1 millions de personnes souffrent de la faim, soit 8,9 % de la population mondiale. Pire que ça, chaque jour, 25000

Au départ ce site était destiné à mettre en avant le transport des enfants à vélo et les voyages (avec ou sans enfants) à vélo. Ce moyen de transport est le choix d’un mode de vie moins stressant, plus en harmonie avec notre entourage, pour entretenir notre forme mais aussi et avant tout un engagement écologique. Petit à petit, j’avais également besoin de parler de mes gestes écolos et éthiques pour rendre mon quotidien plus humain et plus nature. Pour en arriver à tout ce que je décris sur ce site, il m’a fallu 20 années d’une évolution lente. J’ai

Les enfants grandissent, et à partir d’un certain poids et d’une certaine taille, le siège bébé ou la remorque enfant deviennent trop petits…, il faudra alors changer la façon de les transporter. A partir de 5 ans et au delà de 20kg, le transport devient moins courant et très spécifique. C’est pourquoi, je vous conseille de vous tourner vers des sites spécialisés sur la question. Autrement dit, Décathlon ne vous sera pas d’une grande utilité, vous n’y trouverez d’ailleurs pas (encore) de vélo cargo, de Follow-me ou de siège junior. Le siège junior C’est quoi exactement? Concrètement, c’est la suite

Jusqu’à maintenant, je vous ai présenté comment transporter les enfants de moins 9 mois, puis ceux de 9 mois à 5 ans, et puis finalement ceux de plus de 5 ans… Mais tout ça, ne vous dit pas à quoi ressemble mon quotidien à vélo. Et pour vous montrer qu’un quotidien à vélo c’est bien mieux que la voiture, rien de tel que de vous plonger dans celui-ci. Vivez cette journée « type » avec moi. Cette ligne du temps sera agrémentée de nos petites anecdotes du quotidien pour rendre le tout encore plus réel… on s’y croirait presque! Je vais donner

Livre Fuite de Bastien Delesalle

Un voyage à vélo sous la pluie du Royaume-Uni… à chercher chaque soir un nouvel abris au sec avec les rencontres qui y sont associées. Comme vous l’aurez compris, je suis passionné de vélo et j’aime les voyages à vélo. De temps en temps, j’ai envie de rêver en lisant d’autres récits sur les voyages à vélo… sur des sites d’autres passionnés, mais aussi dans des livres. A travers ces différents récits, on ressent toujours cet amour pour le vélo et le voyage. Parfois, il manque un petit quelque chose qui fait que ce récit devient un voyage magique. Mais

Ecomail, un boite e-mail éthique et éco-responsable.

Ecomail, c’est quoi? Concrètement, que signifie une boite e-mail éthique et éco-responsable? Respect de votre vie privée et coût Et bien pour commencer, c’est une boite e-mail qui n’utilise pas vos données personnelles à des fins publicitaires ou pour se faire de l’argent, et donc pas non plus pour se financer. J’espère ne pas vous apprendre qu’une boite mail, ça a un coût (serveur, personnel, énergie, maintenance,…). Et ce coût est généralement financé par l’utilisation de vos données personnelles, pour mieux vous vendre des produits et pouvoir s’enrichir encore plus. Ecomail est donc payant afin de financer le service qu’il

Pour transporter mes filles dans cette tranche d’âge, j’ai commencé par le classique siège pour enfant pour compléter avec une remorque lors de l’arrivée de la deuxième… A partir de quand, puis-je les installer sur le siège ou dans la remorque? Les fabricants annoncent un début à 9 mois… cet âge reste très indicatif. Concrètement, dès que votre enfant pourra se tenir assis, il pourra aller dans un siège enfant ou dans la remorque. Après, il faut aussi que vous le sentiez et que votre enfant soit prêt ! Tout dépend aussi de la période de l’année… si votre enfant à

Voilà nous entrons dans le vif du sujet… et nous allons commencer par les enfants de moins de 9 mois… Comment les transporter quand on a qu’un vélo? Dans cet article, je vais répondre à cette question, mais vous risquez d’être déçus par la réponse… Il existe des solutions pour les enfants avant 9 mois, mais je ne les ai pas utilisées… je n’en parlerai donc pas ici… Première déception! 🙁 Mais pourquoi alors en faire un article? Parce que, j’ai envie de donner mon avis sur la question… (un avis qui n’a rien de scientifique, c’est juste l’avis d’un

Nous y sommes, Audrey et moi avons pris notre décision… nous allons nous passer définitivement de voiture ! Cette décision est venue naturellement après la mise en place des conseils de cet article. Elle est importante, a été mûrement réfléchie et a des conséquences sur notre organisation… Dans cet article, vous trouverez de nombreux conseils pour faire cette transition ou du moins pour diminuer l’utilisation de la voiture. Ce récit est notre expérience après 16 ans d’utilisation de la voiture. La place de la voiture dans ma vie J’ai rédigé un article sur ma relation avec le vélo (et la voiture).

Ma relation avec le vélo a commencé tout petit… mes parents m’ont baigné dedans et je n’ai jamais arrêté. Voici comment tout a commencé Découverte du vélo A l’âge de 5 ans, mes parents m’enlèvent les petites roues pour m’apprendre à faire du vélo… un peu d’aide pour me lancer, un papa qui court à côté de moi, et me voilà à pédaler comme les grands. Un souvenir encré en moi. Pendant l’enfance, j’allais régulièrement faire des balades à vélo, avec mes parents. Nous allions souvent jusqu’au Rhin. C’était le bout du monde pour mes yeux d’enfants (50km aller/retour tout

Après une journée chez les grands-parents d’Audrey et un bref passage au cortège des Macrales de Vielsalm, nous nous remettons en route pour Liège. Le trajet se fera sur la route un peu plus de la moitié du parcours. A partir de Rivage la piste cyclable nous amènera jusque Liège. La portion de route n’est pas trop problématique, il y a très peu de circulation sur cette partie en plus d’être un dimanche (et lendemain de jour férié). De Rivage jusque Liège le RAVeL de l’Ourthe est magnifique, entièrement sur site protégé. Nous faisons régulièrement des balades sur ce RAVeL.

Paysage du voyage à vélo Alsace-Liège

Rituel du matin : Petit déjeuner Brosser les dents Replier la tente Remballer toutes les affaires et tout caser dans la remorque et les sacoches. Nous sommes rodés maintenant ! Nous la connaîtrons par cœur cette tente et le Tétris dans la remorque. A Darscheid, nous regagnons comme prévu une piste cyclable, le parcours devient plus agréable et après 25km nous arrivons à Gérolstein pour une pause et un dernier ravitaillement en Allemagne. C’est donc aussi la dernière journée où nous allons manger le pain allemand, un peu acidulé… il faut s’y habituer. C’est aussi la fin des Toffifee… nous faisons une

Paysage du voyage à vélo Alsace-Liège

Encore un peu de chemin plat le long du Rhin, et une halte pour des courses à Goppard. Nous avions alors 2 options… : continuer jusque Koblenz sur l’Eurovélo 15 pour ensuite rejoindre la piste cyclable le long de la Moselle jusque Treis-Karden pour affronter notre première difficulté de la journée. ou quitter l’Eurovélo 15 bien avant Koblenz, à Goppard pour rejoindre la Moselle en escaladant une côte. En gros, c’est plus court mais cela nous ajoute une montée conséquente pour la journée. Après 3 jours de plat… nous avions envie de changement et avons choisi l’option 2. Les courses terminées

Paysage du voyage à vélo Alsace-Liège

Nous avons passé une très bonne nuit sur la digue qui sépare la plaine du Rhin. Le soleil se lève et on se réveille doucement. Le petit déjeuner sera pris sur la butte avec cette vue imprenable à 360° à observer la faune du coin. On se remet en marche doucement. Rangement des affaires, remballer la tente, et tout mettre dans les sacoches et la remorque. Notre quotidien du matin pour quelques jours. Pour ce départ, pas de voitures à l’horizon, pas même de civilisation… à part les cyclistes, il n’y a pas grand chose… c’est calme. Le décor va

Paysage du voyage à vélo Alsace-Liège

Nos quittons notre petit nid douillet parmi les moustiques pour prendre le petit déjeuner un peu plus loin… Il fera chaud, très chaud … la canicule se renforce. Nous décidons donc de changer nos plans de départ. Voici notre programme pour les jours à venir: Nous allons nous lever tôt (7-8h) pour rouler le matin (avec une petite pause collation en milieu de matinée). Faire une pause à midi pour dîner, Rouler encore un peu Avant de trouver un endroit chouette pour se protéger des chaleurs du début d’après-midi. Nous allons y rester plusieurs heures. Faire une sieste et idéalement

Paysage du voyage à vélo Alsace-Liège

C’est parti pour la première étape de ce périple. Nous sommes excités et impatients… Un rêve va se réaliser. Lundi matin nous préparons nos affaires. Nous dînons une dernière fois avec nos amis qui retournent en Belgique avec la voiture. Départ : lundi après-midi… go, go, go ! Le soleil tape déjà fort… une semaine de canicule s’annonce ! L’objectif de la journée : rejoindre le Rhin et commencer à le longer sur quelques kilomètres. Actuellement, nous sommes dans ma maison d’enfance à Riedseltz, petit patelin de 1000 habitants tout près de Wissembourg (7600 habitants, c’est nettement mieux, mais toujours pas connu!). Quoi qu’il

Comment est venue l’idée de ce voyage? En fait, c’était plutôt une évidence pour moi. J’ai passé mon enfance en Alsace (France) pour migrer à 18 ans à Liège (Belgique). Vélophile depuis presque toujours (mes parents m’ont très vite initié à la balade familiale à vélo les week-ends), j’ai donc l’idée de rejoindre ces deux régions à vélo. J’ai essayé de convaincre des amis de le faire avec moi et j’ai failli le faire seul en 2012. Il faudra attendre de nombreuses années et une compagne prête à le faire avec moi pour que je me lance à 32 ans.

Bonjour tout le monde, Voilà quelques mois (octobre 2020) que je me suis « remis » au sport. Avec le Covid-19 et le confinement, beaucoup d’activités tombent à l’eau et sont annulées. Je me rabats comme beaucoup d’entre nous sur le sport. Je reprends les entraînements, et ça fait un bien fou. Depuis mon enfance et grâce à mes parents et nos balades en famille, le vélo fait partie de ma vie. A 15 et 16 ans, j’achète mes premiers vélos. L’aventure peut commencer. Par moment, la vie fait qu’il y a des coupures, un changement de boulot, la famille qui s’agrandit.