Alsace – Liège: Étape 3 d’un voyage à vélo

Nous avons passé une très bonne nuit sur la digue qui sépare la plaine du Rhin. Le soleil se lève et on se réveille doucement. Le petit déjeuner sera pris sur la butte avec cette vue imprenable à 360° à observer la faune du coin.

On se remet en marche doucement. Rangement des affaires, remballer la tente, et tout mettre dans les sacoches et la remorque. Notre quotidien du matin pour quelques jours.

Pour ce départ, pas de voitures à l’horizon, pas même de civilisation… à part les cyclistes, il n’y a pas grand chose… c’est calme.

Le décor va petit à petit changer. La piste cyclable EuroVélo 15 va maintenant se rapprocher du Rhin pour le longer directement jusqu’à ce que nous le quittions.

La vallée va également se dessiner petit à petit. Nous apercevons les premières vignes.

La première grande ville traversée aujourd’hui est Mainz. Très belle ville avec peu de voitures au centre. La ville est aérée et laisse de la place aux piétons et cyclistes. Nous en profitons pour faire nos courses de la journée 😉

La sortie de la ville est moins belle… la piste cyclable va longer une grand-route pendant quelques kilomètres.

Le guide nous demandait de traverser le Rhin et continuer de l’autre coté. En réalité, il est possible de rester de ce coté du Rhin, mais j’imagine que pour éviter cette portion le long de la grand-route, les auteurs du guide ont choisi de traverser.

Nous avons hésité et finalement nous restons de ce coté. Les indications sont claires on ne devrait pas se perdre. Nous n’allons pas le regretter… D’ici quelques kilomètres, nous allons trouver un endroit paradisiaque pour notre longue pose de l’après-midi. –> je spoile!

A la sortie de Mainz, la fatigue se fait sentir et la chaleur devient déjà suffocante.

Nous cherchons un endroit pour notre pause de l’après-midi. L’endroit ne s’y prête pas beaucoup, nous sommes encore trop près de la grande ville.

Sachant que nous sommes tout proche du Rhin, je décide de laisser madame en plan avec les bagages pour explorer les environs. Je prends une route perpendiculaire à la piste cyclable pour me rapprocher du Rhin. Mais un mur d’orties (2m de haut tout de même) se dresse devant moi. Je sens que je suis tout proche, je vais les braver pour continuer mon exploration et vérifier la proximité du Rhin. Bingo !

Je retourne chercher madame et les bagages.

Après quelques mètres à braver les orties, un magnifique espace à l’ombre des arbres où nous pouvons nous poser, en bord de Rhin. Nous pourrons aussi nous baigner à l’abri des regards. L’endroit ne semble pas trop fréquenté et les endroits pour s’isoler sont nombreux.

L’endroit est idéal pour dîner et passer un très bon moment de détente à l’ombre, dans un endroit discret et avec en prime, le Rhin pour nous rafraîchir. C’est donc ici que nous allons faire notre longue pause de l’après-midi.

Nous n’avons pas envie de quitter cet endroit paradisiaque… En plus, après une petite sieste, il est difficile de redémarrer et quitter un endroit aussi magique… mais il faut tout de même avancer.

La vallée se dessine de plus en plus. Nous nous retrouverons dans le fond le long du Rhin avec deux collines qui se dressent de chaque coté. Les châteaux vont aussi faire leur apparition soit dans l’eau, soit en hauteur, et les vignes vont devenir de plus en plus nombreuses.

La vallée du Rhin est très belle, entre châteaux, vignes, le Rhin, les trains, les collines qui montent de chaque coté.

Bienvenue dans la vallée du Rhin.

Mais cette configuration de la vallée n’est pas très pratique pour trouver un endroit pour la nuit. Il y a la route, la piste cyclable, la voie de chemin de fer et puis directement d’un coté le Rhin et de l’autre le flan de la colline. Entre la piste cyclable et le Rhin une pente abrupte de plusieurs mètres.

Après plus de 110 kilomètres et 7h de vélo… nous avons envie de nous poser. Ne trouvant rien, je décide d’abandonner les bagages et Audrey (pour la deuxième fois aujourd’hui) pour aller explorer les environs. Finalement, après quelques dizaines de minutes de recherche, le meilleur endroit que je trouve est le long d’un petit chemin de randonnée, adossé à un bâtiment avec vue sur le Rhin. De l’autre coté du bâtiment, la route et de l’autre coté du Rhin, les chemins de fer… il y a plus calme comme endroit ! C’est quand même sympa. La nuit tombe vite, nous sommes fatigués, nous allons nous coucher rapidement.

Le lendemain matin nous descendons au bord du Rhin pour prendre notre petit déjeuner sur la plage…

C’était notre dernière journée le long du Rhin… une petite appréhension pour demain… il va falloir monter, avec nos bagages et la remorque,… ce sera le moment de vérité pour savoir si nous avons pris trop de bagages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Shopping cart
There are no products in the cart!
Continue shopping