Un voyage à vélo sous la pluie du Royaume-Uni… à chercher chaque soir un nouvel abris au sec avec les rencontres qui y sont associées.

Comme vous l’aurez compris, je suis passionné de vélo et j’aime les voyages à vélo. De temps en temps, j’ai envie de rêver en lisant d’autres récits sur les voyages à vélo… sur des sites d’autres passionnés, mais aussi dans des livres.

A travers ces différents récits, on ressent toujours cette amour pour le vélo et le voyage. Parfois, il manque un petit quelque chose qui fait que ce récit devient un voyage magique. Mais ce n’est pas le cas de Bastien, ce petit quelque chose, il l’a!

Amour du déplacement à vélo et belle plume

Alors, si je vous parle ici de Fuite de Bastien Delesalle, c’est parce qu’en plus de son expérience de 9 ans de voyages à vélo et de sa passion pour le déplacement « lent » (comme il dit), il a également une très belle plume.

Concrètement, j’ai dévoré le livre en 1 week-end. On ne le lâche plus. Au fil des jours et de son voyage, Bastien va devoir trouver un endroit où dormir au sec… chaque lieu sera unique et les rencontres magiques… parfois il se prend des vents (dans tous les sens du terme). Chaque lieu et rencontre forme ce puzzle du voyage et fait qu’on a plein de souvenirs. On les garde en tête, on les aime, et on oublie les autres. « Un petit « oui » vaut mille fois plus, à mes yeux, que des centaines de « non » auxquels je n’accorde plus d’importance, ou presque. »

Chaque jour de nouvelles rencontres et aventures sous la pluie Britannique… Et à chaque jour, cet envie de savoir où il va pouvoir loger…

Le récit est fluide, Bastien nous y emmène et nous fait ressentir les émotions de ses rencontres… heureusement, nous ne goutterons pas réellement à la pluie et au froid. On reste parfois sur notre faim, on aurait envie d’en savoir plus sur ces rencontres et que le moment perdure… mais c’est le quotidien d’un cyclo, on passe une nuit, et le lendemain, on se remet en selle, pour de nouvelles rencontres éphémères.

Alors merci à Bastien pour ce rêve, sa simplicité, son humanisme et sa belle plume.

Résumé

Voyager, à lui seul le mot peut faire rêver…

Après neuf années de nomadisme, Bastien aurait pu nous faire traverser une île paradisiaque et nous dépeindre des couchers de soleil envoûtants. Mais non ! C’est au Royaume-Uni, aux prises avec la réalité de son quotidien, qu’il a décidé de nous emmener. Sans tente, alors que la pluie fait rage, il va devoir redoubler de persévérance, d’inventivité et d’audace, pour chaque soir dormir au sec. Cette difficulté physique et mentale, sur laquelle il appuie ses réflexions, le pousse à aller, comme à son habitude, à la rencontre des autres.

À travers ce court extrait d’une vie atypique à vélo, il nous ouvre, avec simplicité, les portes de son univers profondément tourné vers l’humain, où se succèdent douleur et joie, déception et gratitude…

Infos sur le livre

  • Récit d’un voyage à vélo avec ses 9 ans d’expérience
  • De Bastien Delesalle auto-édité par No Mad’s Land
  • 154 pages
  • Imprimé en France sur du papier PEFC
  • Paru en octobre 2020
  • Commandez-le directement sur son site internet No Mad’s Land

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *