Le choix de l’itinéraire

Lors de la préparation d’un voyage à vélo, l’étape du choix de l’itinéraire est primordiale, pour évaluer le temps nécessaire et acheter les cartes correspondantes. Mais pas seulement… un itinéraire bien réfléchi vous fera passer par des étapes de rêve qui vous motiveront et il contournera les endroits non recommandés pour des vélos.

Le choix est stratégique et un compromis entre beauté du paysage, difficulté du parcours, longueur du trajet, lieu incontournable à voir, dangerosité de la route… doit se faire.

Bon, commençons maintenant.

  1. Le premier choix à faire est de trouver l’endroit du monde où vous ferez ce voyage… Il vous faut un lieu de départ et un lieu d’arrivée. Si vous êtes sur cette page, j’imagine que vous avez déjà une idée de l’endroit où vous avez envie de pédaler. Il vous faudra alors choisir la ville de départ et d’arrivée. Ces choix dépendront de vos moyens pour arriver à ces endroits (voiture, train,…).

Il faut maintenant trouver le meilleur itinéraire pour rejoindre ces deux points. Pour cela:

  1. Ajoutez les lieux que vous voulez absolument voir
  2. Évitez de faire trop de détours
  3. Faites attention aux dénivelés (une journée sur du plat ne sera pas la même qu’une journée à monter le Galibier)
  4. Privilégiez les sites protégés comme les pistes cyclables

Je vous conseille d’utiliser un planificateur d’itinéraire tel que Komoot. Vous aurez ainsi en temps réel différentes informations comme les kilomètres, le dénivelé, le type de route utilisé,… Vous pouvez bien évidemment aussi utiliser de simple carte papier pour ce petit exercice.

Komoot, est gratuit, et vous n’aurez besoin que d’un ordinateur et d’une connexion internet (à priori, comme vous lisez cet article, ça doit être le cas).

Sur le site Komoot, cliquez sur « Planificateur d’itinéraire » indiquez sur la carte votre point de départ et votre point d’arrivée et choisissez l’option « Sortie à vélo ». Cette option permettra à Komoot de savoir que vous souhaitez passer par des pistes cyclables.

Le site vous donnera immédiatement le profil de l’itinéraire. A vous ensuite d’y indiquer les lieux par lesquels vous voulez absolument passer (il suffit de cliquer sur la carte pour ajouter des étapes).

Vous avez à ce moment, l’itinéraire global et le profil du voyage.

Pour affiner votre itinéraire, il vous reste maintenant une dernière étape à franchir… adapter cet itinéraire en contournant certains obstacles (cols,…), en favorisant certains endroits ou en privilégiant les pistes cyclables.

Pour ça je vous invite vivement:

  • à faire un tour sur le site Eurovélo… ce site regroupe les routes vélo à travers l’Europe. Si votre voyage passe près d’une de ces routes, je vous conseille de les intégrer au voyage. Ces routes sont très bien fléchées et parfaitement sécurisées.
  • à acheter les cartes couvrant votre voyage avec les pistes cyclables locales.

Avec ces informations, adaptez votre itinéraire sur Komoot pour obtenir une trame qui se rapprochera beaucoup de ce que vous ferez réellement lors du voyage.

Le choix des cartes:

Le mieux est de se rendre dans une librairie spécialisée en voyage, elle aura toutes les cartes dont vous avez besoin.

A Liège : Toutes Directions vaut le détour. 😉

Néanmoins, ayez à l’esprit que les trajets Eurovélo ont tous un guide qui va avec. Ils sont vraiment bien foutus. Avec carte, description et tout un tas de détails à vous procurer dans une librairie spécialisée.

Pour la Belgique il y a les cartes des RAVeL (pistes cyclables) par région que vous pouvez commander gratuitement.

Maintenant que vous avez votre itinéraire et vos cartes, vous allez pouvoir planifier votre voyage. A vos agendas!

Un exemple

J’ai pu réaliser le rêve de joindre à vélo ma maison d’enfance en Alsace à Liège, l’endroit où je vis maintenant.

J’indique ces deux points sur Komoot et voici le résultat.

J’y ajoute 2 étapes:

  • Pour favoriser un peu le tourisme… même si cela nous fait faire un détour, nous allons ajouter plusieurs points le long du Rhin afin d’emprunter sur plusieurs centaines de kilomètres la piste cyclable Eurovélo 15.
  • Un passage à Vielsalm dans la famille d’Audrey.

Nous avons maintenant la trame principale de notre voyage. Nous pouvons ainsi passer à la dernière étape… Acheter des cartes et peaufiner l’itinéraire en prenant en compte les pistes cyclables locales tout en évitant les zones non conseillées aux cyclistes.

Pour découvrir le résultat, rendez-vous aux articles sur mon voyage à vélo entre l’Alsace et Liège.