Transporter les enfants de 9 mois à 5 ans

Pour transporter mes filles dans cette tranche d’âge, j’ai commencé par le classique siège pour enfant pour compléter avec une remorque lors de l’arrivée de la deuxième…

A partir de quand, puis-je les installer sur le siège ou dans la remorque?

Les fabricants annoncent un début à 9 mois… cet âge reste très indicatif. Concrètement, dès que votre enfant pourra se tenir assis, il pourra aller dans un siège enfant ou dans la remorque. Après, il faut aussi que vous le sentiez et que votre enfant soit prêt ! Tout dépend aussi de la période de l’année… si votre enfant à 9 mois en plein mois de janvier, je doute fort que vous allez prévoir vos premières sorties à vélo en famille. Enfin… tout est possible 😉 C’est juste une question de bon sens et de savoir écouter son enfant.

Le siège enfant

Le siège enfant a été inauguré pour la première fois par Lou à 10 mois et pour Florine à 1 an.

Pour la première fois sur leur siège enfant 🙂

Avis de papa

Il y a 2 modèles de siège pour enfants. Chacun a ses avantages et ses inconvénients, les deux sont complémentaires, vous comprendrez pourquoi. Je vais donc les comparer. Il y a:

  • celui à fixer sur un porte bagage
  • celui à fixer avec une attache sur le tube de selle
 Siège enfant sur porte-bagageSiège enfant fixé sur le tube de selle
Le siège en image
CompatibilitéSi vous vous orientez vers ce moyen pour transporter vos enfants… commencez par vérifier la compatibilité du porte-bagage. Et surtout, la charge maximale de ce porte-bagage. Les porte-bagages les moins chers ont une charge maximale de 10kg… un siège enfant est lui limité à 22kg. Autant vous dire qu’avec un porte-bagage de ce type vous ne pourrez pas profiter pleinement des capacités du siège enfant et serez limité par ces 10kg. Si vous n’avez pas de porte-bagage adapté, il faut donc inclure l’achat de celui-ci au budget :/ Si vous comptez enchainer avec un siège junior pour les enfants jusque 35 kg... choisissez le porte-bagage en conséquent.
Lorsque vous installez le siège, il n’est plus possible d’y mettre des bagages… Nous avons solutionné ce problème en installant des porte-bagages à l’avant.
Cela parait évident, mais le tube de selle du cadre doit pouvoir accueillir la fixation. Si à cet endroit, vous avez un amortisseur, que votre tube de selle à une forme non conventionnelle, cela n’ira pas :/ Une petite structure est tout de même prévue sur la fixation pour y passer un câble, ce qui est souvent le cas à cet endroit (pour le dérailleur avant).

Dans certains cas, il est possible de le monter avec un porte-bagage, ce qui permet de jongler entre le siège-enfant et le porte bagage sans devoir tout démonter et remonter. Mais ce n’est pas top et pas toujours compatible. Il faut parfois chipoter et vous serez peut-être contraint de démonter votre porte-bagage. Nous avons solutionné ce problème en installant des porte-bagages à l’avant.
Une chose est sûre, cela ne va pas avec les porte-bagages comportant une batterie de vélo électrique… trop haut !

La fixation du siège enfantSi vous avez déjà un porte-bagage compatible, il n’y à plus qu’à visser (même pas besoin d’outils !) le siège sur celui-ci. Sinon, il faudra en premier, monter le porte-bagage 😉
Il faut fixer la fixation sur la tige de selle… et puis c’est tout. Cela nécessite 5 minutes, mais après c’est réglé. Plus qu’à clipser le siège dedans !
L'utilisation au quotidienElle est plutôt facile, une visse permet de fixer le siège au porte-bagage. On peut donc le mettre et l’enlever plutôt facilement. Cette visse sert une structure solide en plastique autour du porte-bagage pour le maintenir.
Personnellement, je n’ai jamais eu aucun problème (sauf 1 fois au démarrage car je l’avais mal fixé.). Malgré tout, cette fixation en plastique ne me rassure guère… peut-être à tort. Mais lorsque mon vélo tombe (cela arrive quand il est sur la béquille) le siège se détache… alors j’ose imaginer ce qu’y arriverait lors d’un choc avec un enfant dans le siège !
Je n’ai pas ces inquiétudes quant à la stabilité et au risque de perdre le chargement (ce qui serait fort dommage) avec le système de siège attaché au tube de selle.
Pour enlever le siège, il faut appuyer sur le bouton rouge et tirer. Rien de plus simple, la manipulation prend moins d’une min. Une deuxième fixation peut être pratique sur un deuxième vélo, ainsi on peut passer le siège d’un vélo à l’autre sans devoir démonter la fixation.
Les chocsPetit inconvénient supplémentaire, ce siège lié directement au porte-bagage va également subir tous les chocs de la route…Le siège est relié à la fixation par deux tiges en métal… Ces tiges vont jouer le rôle d’amortisseur. L’enfant ne subira donc pas les chocs de la route.

Avis d’experte – Voici le test de mes filles

Le verdict est unanime:

Elles adorent se faire balader sur le siège juste derrière papa.

Lou et Florine font dodo même sur le siège enfant… c’est pas toujours très confortable.

On peut parfois lire que les enfants peuvent ne pas trop aimer le siège enfant car le champs de vision derrière le dos de papa/maman n’est pas top. Ce n’est pas le cas de mes filles, dès qu’elles le peuvent, elles demandent à aller sur le siège plutôt que la remorque. Je trouve au contraire, qu’elles ont une belle vue qui leur permet d’observer le paysage… et même de s’endormir paisiblement. Dès les premiers essais, ma plus grande s’endort sur le siège sans problèmes. Elle préfère même s’endormir là, plutôt que dans la remorque… malgré le confort limité du siège.

A partir de 2 ans, elle ne jure que par ce siège et préfère toujours aller dans le siège plutôt que dans la remorque… et elle s’endort toujours autant. La remorque sera surtout utilisée par mauvais temps, quand il fait froid, ou pour partager le trajet avec sa sœur assise à coté d’elle. Sinon, à choisir, c’est le siège.

Quand elle ne dort pas, elle observe le paysage et les animaux à gauche et à droite du conducteur. Elles ont l’air d’y prendre du plaisir et de découvrir chaque jour.

Petite anecdote familiale

Ma fille chante beaucoup en rentrant de l’école. C’est plutôt gaie de la récupérer de cette humeur de l’école. Mais comme on est en fin de journée, elle est fatiguée… elle s’endort quasiment tous les soirs au même endroit, sur un pont à mi-parcours. Elle passe en quelques secondes de l’état heureuse en chantant, à endormie paisiblement. Nous commençons la traversée du pont en chantant, et quelques secondes après en arrivant à l’autre bout du pont… elle ronfle! Le confort limité de la chaise ne l’a jamais dérangé.

Les trajets quotidiens de l’école

Toujours de l’avis d’expertes de mes filles, il y a tout de même une petite note négative pour le siège à fixer sur le porte-bagage, il n’est pas confortable, on y sent tous les trous dans les routes, les trottoirs ou lorsqu’on passe sur des portions de pavés. Elles ont une nette préférence pour le siège à fixation sur le tube de selle qui amorti les chocs.

Avantages et inconvénients du siège enfant

AvantagesInconvénients
LégerSur le siège enfant, ils seront exposés aux intempéries.
Mais comme j’ai déjà lu quelque part, « il n’y a pas de mauvais temps, juste de mauvais équipements ».
Les enfants sont près du parent et perché en hauteur pour bien voir le paysage.
(contrairement à ce qu'on peut souvent lire sur d'autres sites et témoignages, le siège enfant permet vraiment d'avoir un peu de hauteur et de bien pouvoir contempler le paysage. Mes filles peuvent confirmer).
Dans les deux cas, le porte-bagage est inaccessible lorsque le siège est monté. Pour solutionner ce problème, nous avons opté pour des porte-bagages avant.
Le vélo est parfaitement maniable…C'est votre vélo habituel avec l'ajout d'un siège. Le tout est donc compact et maniable.La maniabilité du vélo sera limitée par le poids de l'enfant. Arrivé à un certain poids, il faut maintenir l’équilibre du vélo, c'est pas toujours évident quand l'enfant atteint les 20 kg. Audrey s'est arrêté de transporter Lou vers 15 kg... elle n'arrivait plus à maintenir le vélo en équilibre.

Lequel des 2 systèmes choisir ?

Vous l’aurez donc compris, les 2 sont complémentaires et ne sont pas compatibles sur n’importe quel vélo. La première chose à vérifier est donc de savoir quel système est compatible avec votre vélo et/ou porte-bagage.

Après si vous pouvez installer les 2 systèmes, j’ai une préférence pour le siège qui se fixe sur le tube de selle. Principalement pour 2 raisons :

  • J’ai l’impression que ce siège est plus sécurisant en cas de choc.
  • (Et parce que l’avis de mes petites expertes est important…) pour leur confort.

Jusqu’à quand utiliser le siège enfant?

La limite pour le siège vélo va donc être la taille et le poids de l’enfant.

D’après les fabricant de ces siège, la limite sera 22 kg… environ 5/6 ans. Vous voulez aller au-delà de ce poids? C’est à vos risques.

Pour la taille, il y a une indication claire… la sangle pour attacher votre enfant ! Si vous n’arrivez plus à la fermer où que ça devient limite alors qu’elle est réglée au maximum, c’est qu’il est temps de changer !

A 4 ans ½ ma fille atteint la limite de taille et de poids de ces sièges, la sangle ne se ferme plus, et mettre les pieds dans les étriers trop petit devient très contraignant.

Heureusement, papa Noël a apporté du nouveau matériel pour la transporter.

Remorque enfant

Avril 2019, arrivée de ma deuxième fille. Nous réfléchissons aux solutions possibles pour transporter en même temps les deux enfants sans trop de difficultés. Nous nous tournons très rapidement vers la remorque 2 places pour vélo. Cette remorque, on nous l’a offerte pour la naissance. Nous ne l’avons pas choisi. Mais elle s’avère finalement un très bon choix, et je vais tout détailler maintenant.

Cette remorque, nous l’utiliserons dès les 4 mois de Florine

Avis de papa

La remorque est très facile à installer, il faut simplement installer l’attache sur l’axe de la roue arrière puis y fixer la remorque. Cela prend 3 minutes grand maximum.

Personnellement, même si vous envisagez de transporter qu’un seul enfant, je conseille une remorque 2 places, cela permet d’avoir un peu de place pour des couvertures, gourdes, jouets,… La remorque 1 place sera à privilégier si vous souhaitez vous faufiler partout. La remorque 2 places plus large ne sera pas utilisable en ville sur des trottoirs étroits.

Cette remorque est très facile à tirer même si vous sentirez les 15 kg de remorques + le poids de vos enfants. La seule contrainte est de devoir prendre les virages avec un angle un peu plus grand. Sinon, pas grand chose de différent de l’utilisation de votre vélo habituel.

A quoi faire attention lors de l’achat d’une remorque?

Transformable en poussette

Ces remorques peuvent souvent être transformables en poussette. Mais c’est pas toujours le cas… alors autant y faire attention lors de l’achat.

Au départ ce critère ne faisait pas parti de mes besoins,… car de base, on utilise très peu la poussette (nous préférons, l’écharpe, puis le sac de voyage et nous avons d’autres poussettes pour le quotidien).

De toute façon soyons clair… n’espérez même pas vous déplacer en ville ou dans le bus avec cette remorque en mode poussette, elle est large, encombrante et souvent ne passe pas sur les trottoirs étroits.

Cette remorque en mode poussette sera particulièrement utile dans 3 situations bien précises. Nous l’utiliserons à chaque occasion dans ces 3 situations et c’est vachement pratique.

Pour les balades plus nature

Cette remorque/poussette est adaptée pour du tout terrain! A partir du moment où le chemin est assez large pour y circuler, vous constaterez qu’elle est particulièrement pratique en forêt, sur des sentiers, pistes cyclables, dans les parcs plus naturel où le chemin n’est pas forcément goudronné. Elle est bien plus maniable qu’une poussette classique, plus souple, et avec des roues adaptées. Lors du premier confinement de Covid-19, nous profiteront du beau temps et irons presque quotidiennement nous promener avec cette remorque/poussette en forêt. Cela permet d’emmener 2 enfants en même temps + la draisienne ou d’autres accessoires.

Pour les sorties combinant vélo et balade

Rien de tel qu’une balade à vélo pour rejoindre un parc, un glacier, une piste cyclable pour faire de la draisienne ou pour se promener un peu avec la version poussette. C’est tellement pratique. Les exemples de moment où nous partirons à vélo pour ensuite la transformer en poussette sont nombreux:

  • Aller dans un parc pour se promener
  • Aller chez mamy qui va garder les enfants toutes la journée… avec une poussette pour faire quelques balades, c’est mieux
  • Faire une balade à vélo pour rejoindre un endroit intéressant à faire à pied ou en draisienne
  • Pour un voyage à vélo avec les enfants… faire le trajet à vélo… et puis avoir une poussette sur place pour se promener.

En conclusion: Cette fonction poussette est vraiment super pratique! Et ça ne s’arrête pas là…

Pour son guidon…

Dans ce cas, ce n’est pas vraiment la fonction poussette qui nous intéresse… mais le guidon de la poussette. Ce guidon va nous servir pour y fixer les lumières pour la nuit… c’est très pratique au quotidien.

Et surtout, vous pourrez placer des objets encombrants sur ce guidon pour vous déplacer. Cela peut servir pour les voyages à vélo, où pour amener un lit parapluie, une poussette ou un siège auto (en plus des enfants) chez marraine par exemple ;). Je l’utilise aussi régulièrement pour aller chercher un colis ou lors d’un achat un peu plus encombrant qu’il sera possible de fixer sur le toit de la remorque alors que les enfants sont à l’intérieur.

Nous n’avons pas de voiture, lorsqu’on se déplace il faut parfois transporter des objets encombrants en plus des enfants… ce guidon est parfait pour ça.

Avec des amortisseurs

Je ne vais pas trop m’éterniser sur la question… mais toujours pour le confort des enfants, je trouve que des amortisseurs arrières, c’est pas du lux… Nos petits monstres sont fragiles autant les préserver un minimum. Et le vélo doit rester un plaisir, et pas une séance de torture secoué dans tous les sens entre les bosses, les trous et les pavés.

Attache sur l’axe de roue arrière

La remorques que j’utilise s’attache sur l’axe de la roue arrière. C’est ce modèle que je recommande. En plus, c’est exactement la même attache que pour notre remorque de marchandise, nous pouvons donc fixer l’un ou l’autre sans manipulations particulières.

Certains modèles se fixent sur la tige de selle. Tout dépend de votre utilisation, mais personnellement je déconseille. Ces modèles condamnent votre porte-bagage arrière… il ne sera plus possible d’y fixer un siège enfant. Pour des trajets quotidiens et/ou plus long c’est fort embêtant. Il faut donc choisir dès le départ entre le siège ou la remorque, il n’est pas possible de changer en court de route (en fonction de la météo par exemple). De plus, pour les longs trajets, c’est vraiment plus gaie pour les enfants de pouvoir passer de l’un à l’autre.

Ne pas condamner le porte bagage et pouvoir y fixer un siège enfant est primordial.

Avis d’expertes – voici le test de mes filles

Je leur demande: « mes filles adorées, qu’en pensez-vous? »

« Je préfère aller sur le siège, on voit pas bien dans la remorque », « c’est chouette, je peux dormir », « j’aime bien être avec Florine (sa sœur) »…

Bon, je les rejoins sur un point, la remorque est basse et avec bâches teintées (pour protéger du soleil en été), elle ne voient pas grand chose. Malheureusement, en hiver, je suis obligé de toujours fermer le tout pour deux raisons:

  • garder la chaleur
  • il pleut souvent, il faut donc fermer. Et même quand il ne pleut pas… mais que la route est mouillée, il faut tout fermer. Et oui, la remorque est directement derrière la roue arrière… je vous laisse imaginer. Lors d’une balade, il faisait beau… je n’ai pas fermé le devant de la remorque… je suis passé dans une flaque d’eau! Cela n’a pas beaucoup plus à Lou assise dans la remorque :/ Je ne l’ai plus fait depuis 😉 Si la route est mouillée, il faut fermer le tout. En été, c’est en général ouvert.

Tout fermé, cela gâche un peu la visibilité.

Avantages et inconvénients de la remorque enfant

AvantagesInconvénients
A l’abri des intempéries, mais aussi du froid. Pour transporter les enfants au quotidien, il faut aussi prendre en compte l’hiver. Les enfants sous les bâches de la remorque se tiennent chaud. Ils pourront également se mettre sous les couvertures mis à disposition.C’est quand même lourd, il faut la tirer.
Facilement maniableMauvaise visibilité en hiver, les enfants sont bas et les fenêtres sombres
Transformable en poussetteOn entend rien… lorsque l’enfant parle, surtout dans la circulation.
Confort dans la remorque, avec doudou, jouets, gourde,...

Jusqu’à quand utiliser la remorque enfant?

La aussi, je vous recommande de vérifier les instructions du fabricant. La limite de poids y sera clairement indiquée. Pour celle que je possède la limite est de 18 kg par enfant et 22 kg si l’enfant est seul dans la remorque. Vous remarquerez que c’est très limité et fort similaire au siège enfant. Ma fille à 4 ans 1/2 faisait 20 kg. Je ne pouvais donc théoriquement plus la mettre avec sa petite sœur dans la remorque. Et quand elle y allait, on voit clairement que c’est limite pour la remorque.

Petite information pratique: il n’est pas possible d’y mettre un enfant de 2 x 18kg (le poids possible pour chaque enfant) mais bien maximum 22 kg quand l’enfant est seul… La raison: les ceintures … il y en a 2, l’enfant est donc obligé de se mettre d’un coté ou de l’autre de la remorque… et avec les 20 kg de ma fille… ça penche fort! La structure de chaque coté de la remorque (roue, amortisseur,…) est prévu pour maximum 22kg. Je vous assure, il vaut mieux les respecter.

De toute façon, vous ne pourrez pas aller bien au delà de ce poids… A 4 ans 1/2 et 20 kg ma fille doit déjà se contorsionner pour entrer dans la remorque. L’espace devient trop étroit et les ceintures ne sont plus adaptées. Il n’est plus possible de l’attacher :/

2 thoughts on “Transporter les enfants de 9 mois à 5 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *