Liège – Alsace : Préparation d’un voyage à vélo d’une semaine

Comment est venue l’idée de ce voyage? En fait, c’était plutôt une évidence pour moi.

J’ai passé mon enfance en Alsace (France) pour migrer à 18 ans à Liège (Belgique). Vélophile depuis presque toujours (mes parents m’ont très vite initié à la balade familiale à vélo les week-ends), j’ai donc l’idée de rejoindre ces deux régions à vélo. J’ai essayé de convaincre des amis de le faire avec moi et j’ai failli le faire seul en 2012. Il faudra attendre de nombreuses années et une compagne prête à le faire avec moi pour que je me lance à 32 ans. C’est quand même plus fun avec de la compagnie.

L’année 2018 est idéale pour ça… avec des amis nous décidons de passer un week-end en Alsace. Il n’en faut pas plus pour que le projet se concrétise ! Nous nous entasserons à 4 dans ma petite Peugeot 206 avec nos bagages pour le week-end + tout ce qu’il faut à Audrey et moi pour faire ce voyage en 1 semaine avec remorque et affaires de camping. Les vélos seront heureusement à l’extérieur de la voiture attachés sur le coffre. Ce trajet a été la partie la plus délicate du périple. 😉

Après un week-end entre amis, Audrey et moi prendrons nos vélos pour rejoindre Liège en 1 semaine, pendant que nos amis retourneront en voiture.

L’envie est là, les doutes aussi. On se pose des questions : est-ce qu’on va y arriver ? Qu’est ce qu’on fait en cas de pépin ? Est-ce qu’on est pas trop chargé avec notre remorque ? Va-t-on trouver un endroit pour poser notre tente chaque soir ? 5l d’eau c’est suffisant ? Y aura-t-il toujours un magasin quand on en aura besoin ?

Malgré ces questions, une chose est sûre, on a juste envie de se laisser porter par les km. S’arrêter quand on veut, ne pas se fixer des objectifs de km… en gros, ne pas se prendre la tête. Rouler pour le plaisir en amoureux dans un paysage magnifique. Une semaine de détente, tout en pédalant.

Pour préparer le voyage, il y 2 choses indispensables à faire:

  • Étudier l’itinéraire (tout en restant flexible)
  • Prévoir le matériel nécessaire

Étudier l’itinéraire

Dans un premier temps, il faut choisir les régions à traverser… Passer par le Luxembourg ou passer plutôt en Allemagne ? Prendre un chemin direct ou contourner certains obstacles ? Le choix est stratégique et est un compromis entre beauté du paysage, difficulté du parcours, longueur du trajet, lieu incontournable à voir… Mais ce choix doit être réfléchi et préparé.

Nous décidons de passer par l’Allemagne (Une page spéciale pour mieux comprendre ce choix).

Après de longues hésitations, des questionnements, des heures passées sur le site komoot à étudier le bazar, nous arrivons à la conclusion que notre parcours sera agrémenté de 2 étapes. La première, un passage sur l’Eurovelo 15 le long du Rhin et la deuxième, une halte à Vielsalm pour rendre visite aux grands-parents d’Audrey. Globalement, nous allons essayer de longer les cours d’eau et les vallées (quitte à faire des kilomètres en plus) pour éviter trop de montées.

Il y aura donc principalement 2 parties:

  • La première partie sera le long du Rhin via l’Eurovélo 15 afin de remonter au maximum vers le Nord et se rapprocher au plus près de la Belgique. Le parcours sera donc relativement plat et sur des pistes cyclables.
  • Dans la deuxième partie nous quittons le Rhin pour rejoindre la Belgique et traverser cette région vallonnée en Allemagne et des Ardennes belge tout en passant par Vielsalm. Dans cette partie, nous essayerons tout de même de longer au maximum les cours d’eau pour éviter de trop devoir faire le yoyo. Nous privilégierons également les pistes cyclables. Mais malgré tout ça, ça va monter!

Au programme près de 600 km en 7 jours dont 1 journée de pause à Vielsalm pour la fête nationale belge. Soit une moyenne de 100 km/jours en selle. La journée de pause en fin de voyage (sixième jour) nous permettra de profiter de la fête nationale belge si nous sommes dans les temps et de rouler si on est un peu en retard. En gros, on a 1 journée tampon.

Petit conseil:

Je pense qu’idéalement pour 1 semaine de voyage à vélo, il faut 1 journée tampon pour les imprévus…

Les cartes utilisées :

Le guide vélo « La route du Rhin », tome 2 de Karlsruhe à la mer du Nord comporte des explications et tout un tas de détails sur le parcours. Il est vraiment bien. Cette partie de l’Eurovélo 15 est très bien fléchée. Même s’il y a un obstacle, des déviations sont mises en place et bien indiquées. Le guide n’est pas indispensable.

Les cartes utilisées pour ce voyage

Puis les cartes n° 33 et 18 de cartevelo.be. Ces cartes sont claires et détaillées et indiquent les itinéraires pour la mobilité douce (cyclistes, piétons,…). Il faut juste faire attention, les couleurs utilisées ne sont pas conventionnelles, il faut donc régulièrement vérifier la légende pour comprendre les indications et ne pas se planter entre un chemin pour vélo et un chemin pour randonneurs (ce qui va nous arriver… je vous laisse découvrir la suite du compte rendu ;)).

Avec ces cartes, nous peaufinerons encore un peu notre itinéraire sur base des pistes cyclables locales et des obstacles à franchir…


Le matériel pour ce voyage

Maintenant que nous avons notre itinéraire global, place au matériel.

Je rappelle que nous pédalerons 1 semaine à 2 adultes et que nous nous arrêterons chaque jour pour faire quelques courses.

Pour commencer la préparation du matériel, il faut bien avoir à l’esprit qu’il est mieux d’emmener le minimum, chaque kilo en plus est un kilo à transporter.

Il y une page spéciale sur le matériel à prendre pendant les voyages à vélo. Je reprends les tableaux de cette page dédiée au matériel nécessaire pour les voyages en adaptant à la spécificité de ce voyage.

Vélo et accessoiresMatériel de camping
Le vélo, en bon état et bien entretenu.
Nous avons choisi pour ce voyage le VTC Diamond pour madame et un VTT Cube avec des pneus VTC pour moi
+ une selle adaptée plus confortable!
Tente, petite, de 2 personnes, c’est suffisant.
Madame aura des sacoches arrières avec principalement nos vêtements
Moi j’aurai une remorque pour vélo
(c’est plus lourd, mais c’est pratique, les affaires sont accessibles plus facilement, on enlève la bâche et on a accès à tout!)…
c’est un choix à faire. Aucun autre bagage, tout rentre dans la remorque.
+ 2 attaches pour la remorque, 1 attache sur mon vélo et 1 autre sur le vélo d’Audrey, elle sera là au cas où la première nous lâcherait (ce n’est jamais arrivé) et pour me soulager si besoin.
Duvet
Sacoche guidon pour y placer une carte et mettre les affaires utilisées fréquemment…
(appareil photo, clefs de cadenas, crème solaire,…)
Matelas auto-gonflant
Des protections contre la pluie, pour les bagages et la remorque.
Pour la remorque, j’utilise un imperméable prévu pour les sacs de randonnée…
c’est la taille idéale.
Oreiller gonflable
Plusieurs antivolsLampe frontale
Des tendeurs, toujours pratique pour attacher des affairesCorde à linge
Des bidonsKit de premier secours + couverture de survie + pince à tiques
Pompe à vélo
Matériel de réparation d’une crevaison
(rustine, colle,…)
Chambre à air de rechange pour chaque taille de roue… dont la remorque.
Multi-outil et dérive-chaine
Éclairage + pile de rechange
(même en été on peu être surpris par la nuit)
Casque et chasuble

Matériel de cuisineAlimentation
Torchon et éponge pour la vaisselleHuile dans un petit flacon
Réchaud et bonbonne de gazQuelques épices
Kit vaisselle (casserole et assiette qui assemblées font office de boite, couvert, gobelet)Du riz
Bidon de 5l... (par cette chaleur, s’était parfois un peu limite…)Tisanes
BriquetUn produit sucré à mettre sur le pain (sirop, miel,...)
Boule à théQuelques fruits secs
Opinel
Sac isotherme
Pince pour fermer les sachets de céréales
L’alimentation n’est pas la même si vous partez en totale autonomie ou si vous avez accès à des magasins.
Ici, je ne mets que le minimum… nous faisons des courses régulièrement.

Habits du cycliste (pour 1 semaine)Produits d’hygiène
2 cuissards courts1 essuie
2 maillots courts1 savon de Marseille
1 maillot long et/ou manchettes1 brosse à dent et du dentifrice
Habit confortable long et chaud pour le soir et la nuitCrème solaire
Habit confortable court pour le jourHuile de massage
Maillot de bainPapier toilette
2 sous-vêtementsServiette hygiénique/Tampon
4 paires de chaussettes
Pantalons de pluie et K-Way
Gants vélo
Chaussures de sport
Chaussures ou sandales pour les moments hors vélo
Lunettes de soleil et casquette

Les extras
Carte et boussole
Bloc note, crayon, gomme et taille-crayon
Téléphone
Appareil photo + batterie supplémentaire
Guide nature de poche (on y avait pas pensé, mais ça nous aurait plus par moment)
Sac poubelle
Bouchons d'oreille
Livre ou liseuse
Batteries de secours / Chargeur solaire on est pas très geek, alors pour une semaine, pas besoin!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *